Démarche qualité

Le basilic, plante aromatique et médicinale (Cliché Chambres d'agriculture)

Le secteur des plantes de santé de beauté et de bien-être regroupe une grande diversité de produits, sous des formes très différentes (plante entière, fleur, sommité fleurie, racine, extrait…) et destinées à de multiples applications (industrie pharmaceutique, complément alimentaire, cosmétique, alimentation animale…). Dans ce contexte, les critères d’appréciation de la qualité connaissent une grande variabilité.


Une méthode concertée d'évaluation de la qualité

Les producteurs et transformateurs de plantes effectuent des analyses des produits, dont les résultats sont parfois remis en cause par des contre-analyses. La fiabilité des méthodes de prélèvement d’échantillon apparaît alors comme un paramètre déterminant pour garantir les résultats.

Ces analyses sont par ailleurs fréquemment confiées à plusieurs laboratoires pour un même échantillon. Ainsi, les résultats se trouvent parfois répartis sur plusieurs bulletins, ce qui ne facilite pas la visibilité pour les acheteurs.
Par ailleurs, malgré l’existence de référentiels d’analyses (Pharmacopée, AFNOR…), la disparité des méthodes employées par les laboratoires peut engendrer des interprétations d’analyses contradictoires.

Quatre entreprises membres de Phytolia (Anjou Plantes, Promoplantes, Earl des 4 Saisons, Yves Rocher) ont souhaité s’organiser afin de répondre collectivement aux difficultés d’évaluation de la qualité des lots de plantes.


Mentions légales | Contacts |  Plan du site |  Coordonnées    |  RSS